Google Pixel 2 et PixelBook, des nouveautés décevantes

Google Pixel 2 et PixelBook, des nouveautés décevantes

Like
374
0
vendredi, 06 octobre 2017
HIGH-TECH

Alors qu’Apple vienne de présenter leurs appareils, Google organise une conférence de presse, à San Francisco, le mercredi 4 octobre. Elle dévoile alors ses nouveautés en matière de téléphonie, d’ordinateur et d’accessoire. Les Google Pixel 2 et le PixelBook se révèlent être les produits les plus décevants…

Google ne laisse pas le champ libre à ses concurrents. Trois semaines après la keynote d’Apple, il nous dévoile ses nouveaux produits lors d’une conférence à San Francisco, mercredi 4 octobre.

On parle d’une flopée de produit comme les smartphones Google Pixel 2, Google Home (l’enceinte connectée). Mais aussi le Google PixelBook, le Google Clips (une petite caméra), le DayDream View (un casque de réalité augmenté) et les Google Pixel Buds (des écouteurs connectés).

 

Google Pixel 2, un design incompréhensible

 

Attendu après la première mise à jour du Pixel, la version 2 est bien plus poussée. Avec l’ancienne, on pouvait rencontrer des problèmes de son ou bien de logiciels. Cette fois-ci, Google a fait les choses bien !

Le Google Pixel 2 se décline en deux versions. Un écran de 5 pouces et 6 pouces (Google Pixel 2 XL) avec un écran QHD, d’un noir maximal, c’est une résolution proche de la 4K. Il est recouvert d’un écran Gorilla Glass 5, cela évite de rayer de qualité supérieure la surface de l’écran.

Le smartphone fait de magnifique photos avec une résolution de 12 MP à l’arrière et 8MP a l’avant. On va bien évidemment avoir une résolution 4K quand on filmera.

Un processeur Qualcomm Snapdragon 835, une des puces les plus puissantes actuellement. 4Go de RAM et un stockage de 64 Go à 128 Go, mais stockage illimité pour les photos et vidéos.

Je voulais revenir sur les couleurs des deux appareils, on va avoir trois couleurs pour le Pixel XL et deux couleurs pour le Pixel.

  • Juste noir / Franchement Blanc et Presque Bleu pour la version 5 pouces
  • Juste noir et Noir et blanc pour la version 6 pouces (pour ma part, cela faisait référence à Apple, quand ils ont présenté leur iPhone 7 avec la couleur Noir. Le présentateur avait dit « Black, just Black » (traduit par Noir, juste noir))

Mon avis :

Pour ma part, je trouve qu’il n’est pas exceptionnel car y a rien d’incroyable a part pour ceux qui veulent faire des photos mais c’est tout. Et puis pour la prise Jack, Google s’était moqué de l’iPhone avec la prise en moins l’année dernière, maintenant Google a décidé de retirer la prise Jack. Étonnant quand même…

 

 

PixelBook, un OS qui n’est pas à la hauteur

 

Pixelbook, tournant sous Chrome OS (système d’exploitation maison de Google) a refait son apparition après deux ans d’absence,  avec des caractéristiques plutôt intéressante.

Une des nouveautés majeur, la charnière de son écran qui permet de l’utiliser à 360°, c’est-à-dire en ordinateur, en tablette, ou bien en mode pont, quelque chose qu’on a déjà vu avec Lenovo, qui permettait de l’utiliser dans tous les sens.

Un SSD (qui permet d’être très rapide notamment) de 128 à 512Go maximum.

Un puce de 7ème génération d’Intel Core, qui est suffisamment nécessaire pour faire tourner Chrome OS et les logiciels dessus avec 8Go de RAM. D’ailleurs on peut également faire tourner les applications du Google Play Store, puisqu’il est installé nativement sur l’appareil.

Une batterie, qui, selon Google, devrait tenir toute une journée sans problème et cela ne m’étonnerait pas. L’OS maison est très léger.

Mon avis : 

Je trouve pas tellement utile de dépenser autant d’argent (999$) pour la version classique. C’est un ordinateur qui ne peut pas faire tourner de gros jeux comme GTA 5 ou League Of Legend. Il est suffisant pour un étudiant en médecine ou bien pour prendre des rendez-vous par les secrétaires. Sinon je ne vois pas tellement l’utilité.

 

 

Roman Leyrat, pour Générations Fréquence Mouv

 

 

Autre article sur le thème de l’high tech : 

Amazon Echo Spot : le réveil connecté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *